Potajo

Potajo  le 12/04/2017 (annie-claude bolomier)

“….le jardin un lieu où l’on se sente en accord avec le monde et avec soi-même”C.Colleu-Dumond directrice du domaine de Chaumont-sur-Loire.

Cultiver son jardin relance l’envie de vivre… on oublie les problèmes de la vie…

Arbres et arbustes

Aucuba,  Aucuba japonica ‘Variegata’
Arbuste aux feuilles densément tachées de jaune, ce 12 avril 2017 offre des grappes de petites fleurs rougeâtres aux extrémités qui seront suivies de fruits rouges à l’automne. Cependant ce massif est menacé par le lierre, Hedera helix.

Plaqueminier lotier,  Diospyros lotus
Ce bel arbre se trouve en double exemplaire, il donne un bel ombrage pour le repos des jardiniers. Les feuilles sont douces et ovales et alternes, les fruits semblables à de petites cerises jaunes à l’automne laisse plaqués sue les branches les sépales, ce qui permet le repérage. Il est voisin du Kaki. Les fruits se mangent après les gelées. Le 17/05/2017 les boutons floraux  apparaissent peu spectaculaires.

Sorbier des oiseaux,  Sorbus aucuparia
Cet arbre d’ornement fleurit abondamment avril mai, des magnifiques de corymbes de fleurs blanches odorantes et mellifères. En automne apparaîtront des fruits rouge orangé décoratifs. IL a une écorce gris clair avec des lenticelles blanches. Il est étouffé par un tronc énorme de Lierre, il est condamné à disparaître. Sectionné à la base, ce lierre déperrit, mais hélas très haut subsistent branches enlacées et feuilles mortes. Un travail inachevé, mais le 17/05/2017, la jeunesse qui profite de ce bel espace de verdure, les jardins côté Saône est venue à son secours, perchée entre deux solides branches le reste du lierre est arraché, et  tombe à terre, le Sorbier revit.

Érable negundo ,  Acer negundo
Cet Érable d’Amérique du nord pourrait montrer sa haute silhouette et donner une ombre agréable mais il est étouffé par une masse de lierre qui tente à sa disparition.

Chèvrefeuille toujours vert,  Lonicera pileata Oliv.,  
Cet arbuste est très présent dans les haies des jardins,des parcs, agréable pour son feuillage abondant et persistant, les feuilles d’un vert luisant ne dépassent pas cm. Au printemps apparaissent des fleurs petites jaune pâle géminées. Les coupes successives suppriment la floraison. Parfois devient spontané. Très fréquent dans les jardins . Il est originaire de Chine occidentale. il a peut être un avenir pour remplacer le buis attaqué par le papillon de nuit venu de Chine

Le micocoulier, Celtis 

Les herbes aromatiques pour des infusions bienfaisantes

Menthe marocaine,  Mentha spicata var.spicata

Elle est la menthe du traditionnel thé à la menthe, sa saveur est peu mentholée ce qui la rend agréable au goût. Les feuilles sont gaufrées, crispées. La tige fortement carrée et rouge. Elle demande peu d’eau, elle a le défaut de s’étendre avec ses rhizomes et d’envahir le jardin. Pour une infusion il faut prendre les feuilles avant la floraison. Elle est apéritive, digestive,  tonique, rafraîchissante. Les feuilles sèches conservent leur parfum et sont utilisées en tisane. On prépare le célèbre thé à la menthe.

Ciboulette,   Allium schoenoprasum
Cette ciboulette décore quand on lui laisse le temps de fleurir. Les feuilles d’un vert foncé sont cylindriques, elles sont juteuses Elles diffusent une odeur fraîche de « ciboulette ». Elle est apéritive, digestive.

Mélisse officinale,  Melissa officinalis
Elle est aussi la Citronnelle, le piment des abeilles car les fleurs attirent les abeilles.  Les feuilles vertes duveteuses en dessous exhalent un parfum citronné. Il faut récolter les feuilles avant floraison pour ne pas altérer son parfum. Il est préférable de faire des infusions avec des feuilles fraîches. Elle est relaxante, calmante, soulage les troubles du sommeil. Elle entre dans la composition de l’eau des Carmes. Posologie selon J.Fleurentin les plantes qui guérissent, 1 g à 2,5 g de feuilles sèches par tasse à boire. L’usage de la mélisse est transmisse aux européens par la médecine arabo-persane.

Camomille vraie,   Matricaria chamomilla

Petites rosettes de feuilles découpées plaquées sur le sol donneront des fleurs de Camomille bonnes pour la digestion.

Céleri à découper,  Apium graveolens var. secalinum
Cette plante est bisannuelle, les feuilles vertes pennées sont tendres. Elle est diurétique et détoxifiante. Un seul plant, le céleri aime l’eau.

Fenouil,  et Fenouil bronze, Foeniculum vulgare 

Un magnifique pied de fenouil avec une touffe de feuilles finement découpées, ces dernières froissées diffusent un parfum anisé. Il est apéritif, soulage les voies respiratoires. Il y a aussi un fenouil bronze Foeniculum vulgare ‘ Purpureum’ aux feuilles moins parfumées, la tisane en est plus délicate.  A l’automne il faut rabattre les tige à  25 cm du sol. Les feuilles fraîches ou sèches sont utilisées en tisane, aux propriétés apéritives, digestives,  soulagent les affections des voies respiratoires. Ce sont les fruits qui sont le plus utilisés.Il faut tailler les extrémités pour encourager les feuilles.

Coriandre , Coriandrum sativum
Elle est le Persil arabe ou Persil chinois, ses feuilles ressemblent à celles du Persil plat. Son parfum est atypique, il est apprécié ou détesté!!Les feuilles fraîches en infusion ou crues sont apéritives , riches en vit.C luttent contre la fatigue du printemps. Cueillir les feuilles pour fortifier la plante. Perd son arôme séchée. Laisser la floraison pour obtenir des graines, elle est annuelle.

Verveine citronnelle, Aloysia triphylla
Elle est vivace, petit arbuste qui donne des feuilles allongées robustes, au parfum citronnée. Les feuilles fraîches en infusion exhalent un parfum vivifiant aux propriétés digestives, calmantes. Les feuilles séchées seront les tisanes de l ‘hiver. Elle craint le gel , avant l ‘hiver rabattue et couverte elle peut survivre.

Thym des jardins, Thymus vulgaris
Ce petit arbrisseau a des feuilles ovales dégageant un puissant parfum aromatique. Les feuilles sont persistantes. Couper les tiges au fur à mesure, les feuilles sont prises en infusion, elles sont désinfectantes, soulagent la toux, luttent contre le rhume. Le thym sec conserve son parfum. Le thym citronné apporte une note plus fraîche.

Légumes pour déguster frais

Radis ,   Raphanus sativus

C’est un légume, une racine pivot rouge qui se présente comme rafraîchissant , piquant. Se mange cru. , il est riche en sels minéraux, calcium, en fibres, attention ne pas consommer en cas de sels biliaires. Le 03/05/2017 c’est la fin des radis.

Féves maraîchères,   Vicia fava variété
Les graines grosses , aplaties se mangent crues, elles ont des propriétés nutritionnelles importantes, protéines des glucides, des fibres, des vitamines, des minéraux. Il faut enlever la peau trop riche en tanins. Attention certaines personnes sont allergiques aux fèves. Les Fèves attirent les pucerons, pour s’en débarrasser une pulvérisation d’eau savonneuse (savon noir) .

Petits pois,  Pisum sativum
Les petits pois qui cherchent à s’enrouler sur des piquets, les piquets installées l’enroulement se déclenche. Ils aiment l’humidité, en cas de sécheresse pailler, surtout biner et ramener la terre contre les tiges pour favoriser l’enracinement. Les petits pois se dégustent frais, ils sont un aliment complet, protéines, fibres, glucides, sels minéraux. Apparition des cosses le 22/04/2017 et de nombreuses fleurs blanches autour butinent de nombreuses abeilles.

Fraises et fraises

Cachées mais présentes  et délicieuses. Avec leurs longs stolons elles ne demandent qu’à prospérer le long des massifs.

Carottes, Daucus carota 

le 11/05/2017 des belles rangées de carottes font jour. Quel bonheur de voir pousser les carottes, pour en manger il faut travailler : éclaircir, biner.

Vigne

IL est possible de suivre l’apparition des raisons, seront ils bons?le 04/05/2017

Les fleurs non oubliées pour la beauté
Giroflée jaune, Ravenelle, Violier,   Erysimum cheiranthus
Au printemps le massif se couvre de fleurs jaune orangé apportant un petit air de jardin d’autrefois. Avant l’apparition des graines,  il faut rabattre sévèrement mais pas totalement, la giroflée se resème naturellement à partir de tiges fleuries laissées sur le massif.

 

Bergéria en massif et Ancolie

Magnifiques iris 

Mauvaises herbes !  21/03/2018

Le fraisier des Indes se mélangent aux fraisiers des bois. Le premier Duchesnea indica se distingue au printemps par ses fleurs jaunes, un calicule très large et tridenté, les fraises , les faux fruits sont dressé et porté par un petit pédoncule, fruits insipides , mais pas dangereux. Les fraisiers des bois, Fragaria vesca couvre les plates-bandes par de nombreux stolons , les feuilles sont soyeuses. Les fleurs blanches donnent naissance à des fruits des faux fruits rouges et se détachant facilement du calice prêts à manger.

Exif_JPEG_PICTURE

Vrillée liseron , Renouée liseron, Faux-liseron

Fallopia convolvulus (A) A. Love, La Vrillée serpente entre les légumes, elle disparaît l’hiver. Elle aime les sols riches en nitrates et minéraux, bien équilibrés.

La Rubéole des champs,  Sherardia arvensis est une  petite plante annuelle aux fleurs mauves entourées d’une collerette de bractées foliacées est courante dans les jardins. Les tiges sont couchées, légèrement piquantes formant des touffes. Elle aime les terres fraîche bien amendée.

Exif_JPEG_PICTURE